Le nouveau présentateur du magazine CAPITAL sur M6, Bastien Cadeac, a menti sur son CV

Capital, le magazine de l’économie diffusé une fois toutes les deux semaines le dimanche sur la chaîne de télévision M6 va changer de présentateur et Bastien CADEAC devait endosser ce rôle. Nous apprenons aujourd’hui que ce dernier a largement menti sur son CV.

L’émission de télé CAPITAL change de présentateur

CAPITAL fait partie des émissions cultes de M6 et le magazine de l’économie est regardé par près de 3 millions de téléspectateurs à chaque fois.

Longtemps présenté pat son créateur Emmanuel Chain, Louis Lagache avait pris sa succession avant de partir sur D8. Par la suite Thomas Sotto, également animateur de la matinal d’Europe 1, avait pris le relai pour finalement laisser la place François-Xavier Ménage en 2014.

Bastien CADEAC devait succéder à ce dernier à la rentrée télévisuelle 2016.

En ce mardi 7 juin 2016, nous apprenons que ce dernier aurait largement romancé son CV de golden boy.

Bastien CADEAC a largement menti sur son CV

L’intitulé même de son profil semble mensonger car s’il se présente comme serial-entrepreneur, seule la start up « Trainity SAS » exploitant la marque « Smap In » semble avoir été créée par lui.

presentateur capital m6 Bastien Cadeac menti cv

Ensuite, il se présente comme entrepreneur à succès alors même que cette expérience fût un échec cuisant à en croire le bilan de la société : 100 000 euros de perte pour seulement 568 euros de chiffres d’affaires.

Il est ainsi précisé dans le rapport de gestion 2012 : « compte tenu du très faible chiffre d’affaires qu’elle génère, la société est consciente qu’elle ne peut maintenir en l’état ses activités » .

Prétendant l’avoir revendue à la société danoise « Bownty », elle a en fait été liquidée en 2013.

De son côté, Bownty indique que « seulement quelques actifs de Trainity ont été rachetés ».

Bastien Cadeac affirme par ailleurs avoir monté la start-up « Mobile Store Locator », mais celle-ci reste totalement inconnue du registre du commerce et des sociétés.

Pour finir, Cadeac rapporte avoir travaillé pour deux fonds d’investissements spécialisés web dont « Smile Venture ».

Mais il s’avère que ce fond est immatriculé au Luxembourg et domicilié chez son propre expert comptable pendant que son principal actionnaire est immatriculé aux îles Vierges britanniques.

Dans ces conditions il est difficilement imaginable de voir le présentateur officier à la rentrée comme prévu (MAJ du 8 juin 2016 : la chaîne M6 aurait finalement décidé de le maintenir à la rentrée).

C’est également un sérieux bad buzz pour la chaîne M6 et son magazine qui perdent un peu de crédit sur le coup.

L’importance de la vérification de CV

Pour éviter ce type d’incidents, il est fondamental de vérifier le CV de ses salariés à responsabilité ou exposés médiatiquement, de ses collaborateurs indépendants ou de ses prestataires « expert ».

Une agence de détective privé peut réaliser des vérifications de CV : elle retracera l’expérience professionnelle réelle de la personne et vérifiera la véracité de ses diplômes. Une enquête peut également être diligentée pour vérifier les références d’une société.

Il est évident que ces formalités ont un coût mais elle permettent de se prémunir contre ce type de mauvaises surprises ou de devoir faire face à une recrue non satisfaisante.

Rappelons tout de même que le Ministère de l’éducation nationale estimait début 2015 à environ 30% les CV qui présentaient des diplômes « de façon abusive ou inexacte ».

Presqu’un tiers, c’est également le chiffre qui revient concernant les candidats à la location qui s’estiment près à frauder pour obtenir un logement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *